ActualitésInternational

‘Malbouffe’ et dépression seraient liées

Des scientifiques américains de l’Université de Loma Linda ont établi un lien entre la «malbouffe» et les maladies mentales, apprend-on des résultats d’une étude publiée dans la revue International Journal of Food Sciences and Nutrition.

Des scientifiques américains de l’Université de Loma Linda ont analysé les habitudes alimentaires de diverses personnes et les ont comparées à leur santé mentale.

Ainsi, leur étude publiée dans la revue International Journal of Food Sciences and Nutrition a démontré que les personnes qui consommaient souvent de la «malbouffe» étaient plus souvent inclines aux troubles mentaux.

(Source: Sputnik.fr)

L’étude a révélé que près de 17% des adultes californiens souffraient probablement de maladie mentale: 13,2% en détresse psychologique modérée et 3,7% en détresse psychologique grave.

Il a été établi que l’augmentation de l’apport en sucre était associée à un trouble bipolaire et que la consommation d’aliments grillés ou contenant de grandes quantités de sucre et de céréales transformées était associée à la dépression.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page