ActualitésPolitique

BCE: le départ de Hafedh ne résoudra pas le problème

Le président de la république, Béji Caid Essebsi a considéré lors d’une rencontre avec les journalistes tunisiens que certains accusent des dirigeants de Nidaa Tounes d’avoir provoqué son éclatement alors que ce sont eux qui ont commencé à semer la discorde au sein du parti.

Il a indiqué que ceux qui ont créé Tahia Tounes faisaient partie de Nidaa Tounes et que leur retour à leur ancien parti est possible.

Dans ce contexte, Béji Caid Essebsi a estimé que le départ de son fils Hafedh Caid Essebsi du parti ne va pas arranger les choses.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page